Ardelaine : de la laine bien chaude made in Ardèche

Par

Dans la catégorie des entreprises qui font la fierté de leurs pays, région ou département, il y a Ardelaine. Ardelaine est une société coopérative, située à Saint-Pierreville, qui participe au développement de l’Ardèche, département dans lequel elle est basée. Elle travaille à la valorisation des ressources de ce département. Parmi les multiples atouts de l’Ardèche, on distingue la laine. Ardelaine en a fait sa spécialité.

Ardelaine, comment tout a commencé ?

Ardelaine a été officiellement définie comme Société Coopérative Participative (SCOP) en 1982. Cependant, le projet a commencé à prendre corps depuis 1972. En effet, un groupe d’amis se promenant trouva une filature abandonnée. Voir cela a eu de l’effet sur eux et ils ont réfléchi à la reconstruction de cette filature. L’aventure a été difficile. Au départ, ils n’étaient que sept volontaires : Gerard Barras, Béatrice Barras, Catherine Chambron, Simone Tissier, Pierre Tissier, Frédéric Jean et Pierre Cutzach.

Pendant 10 ans, voyant le bien-fondé de leur cause, d’autres bénévoles se sont associés à eux. Les bâtiments de la filature ont été reconstruits et chacun a appris à travailler la laine. Cela a alors abouti à la création de la coopérative Ardelaine en 1982. L’objectif était clair: reprendre les rênes de la filière Laine pour en faire un vrai facteur de développement. La société a réussi à se développer au fil du temps.

Quelles sont les activités menées par Ardelaine ?

Les activités menées par Ardelaine sont variées mais restent centrées sur de la laine. La société a en effet réussi son pari de reconstruire le domaine de la laine. D’abord, après s’être érigée en coopérative, elle a commencé à fabriquer des couettes d’été, des matelas d’appoint, des traversins, des alèses de matelas et banquettes de lit. Puis, elle s’est développée un peu plus et, à partir de 1986, elle a commencé à fabriquer des vêtements.

Les choses ne s’arrêtent pas là ! La coopérative ardéchoise est allée plus loin. Elle a en effet créé un musée de la laine pour favoriser les activités touristiques. Dans ce musée que vous pouvez visiter tous les jours, vous allez découvrir le métier de la laine dans toute sa splendeur. Filage, feutrage, tricotage, tissage, tonte, rien ne pourra vous échapper.

Un nouveau bâtiment a été construit en 2000 servant de librairie, de restaurant, de café et de conserverie. Vous pouvez donc vous délecter d’un bon repas fait avec des produits locaux, en apprenant sur la laine pendant vos journées touristiques.

Pourquoi visiter Ardelaine ?

Le parcours de la coopérative Ardelaine est impressionnant et c’est le moins qu’on puisse dire. Partie d’une initiative de sept personnes, la coopérative en rassemble aujourd’hui une soixantaine. De plus, tout est fait dans le strict respect de l’environnement.

Une telle initiative mérite d’être encouragée. En vous rendant en Ardèche pour visiter Ardelaine, vous ferez d’une pierre deux coups. D’abord vous encouragerez les efforts des hommes et des femmes y travaillant. Vous participez ainsi au développement de l’économie locale. Ensuite, vous vous ferez plaisir. Vous apprendrez beaucoup sur les métiers de la laine et vous pourrez vous offrir vêtement, couette 4 saisons, matelas pour banquette, antimites naturel et autres bons souvenirs à garder et à offrir à vos proches.