Ardelaine : de la laine bien chaude made in Ardèche

Par

Dans la catégorie des entreprises qui font la fierté de leurs pays, région ou département, il y a Ardelaine. Ardelaine est une société coopérative, située à Saint-Pierreville, qui participe au développement de l’Ardèche, département dans lequel elle est basée. Elle travaille à la valorisation des ressources de ce département. Parmi les multiples atouts de l’Ardèche, on distingue la laine. Ardelaine en a fait sa spécialité.

Ardelaine, comment tout a commencé ?

Ardelaine a été officiellement définie comme Société Coopérative Participative (SCOP) en 1982. Cependant, le projet a commencé à prendre corps depuis 1972. En effet, un groupe d’amis se promenant trouva une filature abandonnée. Voir cela a eu de l’effet sur eux et ils ont réfléchi à la reconstruction de cette filature. L’aventure a été difficile. Au départ, ils n’étaient que sept volontaires : Gerard Barras, Béatrice Barras, Catherine Chambron, Simone Tissier, Pierre Tissier, Frédéric Jean et Pierre Cutzach.

Pendant 10 ans, voyant le bien-fondé de leur cause, d’autres bénévoles se sont associés à eux. Les bâtiments de la filature ont été reconstruits et chacun a appris à travailler la laine. Cela a alors abouti à la création de la coopérative Ardelaine en 1982. L’objectif était clair: reprendre les rênes de la filière Laine pour en faire un vrai facteur de développement. La société a réussi à se développer au fil du temps.

Quelles sont les activités menées par Ardelaine ?

Les activités menées par Ardelaine sont variées mais restent centrées sur de la laine. La société a en effet réussi son pari de reconstruire le domaine de la laine. D’abord, après s’être érigée en coopérative, elle a commencé à fabriquer des couettes d’été, des matelas d’appoint, des traversins, des alèses de matelas et banquettes de lit. Puis, elle s’est développée un peu plus et, à partir de 1986, elle a commencé à fabriquer des vêtements.

Les choses ne s’arrêtent pas là ! La coopérative ardéchoise est allée plus loin. Elle a en effet créé un musée de la laine pour favoriser les activités touristiques. Dans ce musée que vous pouvez visiter tous les jours, vous allez découvrir le métier de la laine dans toute sa splendeur. Filage, feutrage, tricotage, tissage, tonte, rien ne pourra vous échapper.

Un nouveau bâtiment a été construit en 2000 servant de librairie, de restaurant, de café et de conserverie. Vous pouvez donc vous délecter d’un bon repas fait avec des produits locaux, en apprenant sur la laine pendant vos journées touristiques.

Pourquoi visiter Ardelaine ?

Le parcours de la coopérative Ardelaine est impressionnant et c’est le moins qu’on puisse dire. Partie d’une initiative de sept personnes, la coopérative en rassemble aujourd’hui une soixantaine. De plus, tout est fait dans le strict respect de l’environnement.

Une telle initiative mérite d’être encouragée. En vous rendant en Ardèche pour visiter Ardelaine, vous ferez d’une pierre deux coups. D’abord vous encouragerez les efforts des hommes et des femmes y travaillant. Vous participez ainsi au développement de l’économie locale. Ensuite, vous vous ferez plaisir. Vous apprendrez beaucoup sur les métiers de la laine et vous pourrez vous offrir vêtement, couette 4 saisons, matelas pour banquette, antimites naturel et autres bons souvenirs à garder et à offrir à vos proches.

Aven d’Orgnac, la grotte taillée par la nature

Par

Pour ces vacances, vous avez choisi de visiter la prestigieuse région d’Auvergne-Rhône-Alpes pour sa diversité culturelle et géographique. Savez-vous qu’elle vous accueille et plonge également dans l’ère du néolithique ? Aven d’Orgnac, ces mots vous disent-ils quelque chose ? Ce n’est pas un carnaval, encore moins une recette culinaire. Il s’agit la grotte taillée par la nature. On en parle dans et article.

Ardèche: la nature s’y repose

La région Auvergne-Rhône-Alpes est une nouvelle région qui se différencie des autres par un patrimoine naturel des plus extravagants. En famille ou entre amis, vous pourrez passer un séjour d’exception en Ardèche. Devant son nom à la rivière Ardèche, ce département offre une végétation, des sols et un climat différent tant au nord qu’au sud. Il offre ainsi une grande variété de paysages d’où son authenticité. Pendant votre séjour en Ardèche, le tourisme vous fera découvrir un grand nombre de lieux d’intérêt dont l’Aven d’Orgnac.

Aven d’Orgnac: le sceau de la préhistoire

Votre séjour en Ardèche vous sera certainement inoubliable après la visite de l’Aven d’Orgnac, le musée de la Préhistoire. L’histoire de ce prestigieux vestige de l’ère du néolithique remonte à 1935 avec Robert de Joly. Ce dernier parcourait les terrains karstiques français à «la recherche d’abîmes à exploiter touristiquement». Les villageois d’Orgnac amenèrent donc Robert de Joly et 4 autres spéléologues dont l’abbé Glory vers le gouffre qu’ils nommaient alors « l’aven du Bettras ». Pour ses salles et concrétions variées et de très grands volumes, l’Aven d’Orgnac à été aménagée spécialement pour le tourisme et classée Grand Site de France.

En effet, cette grotte d’Ardèche est constituée d’une série de grandes salles couvrant une longueur de plus de 5 km pour un dénivelé de 187 m. À l’intérieur, vous découvrirez

  • Orgnac I
  • Puits Bertras
  • Salle Joly
  • Pomme de pin
  • Cône d’éboulis
  • Tour de Pise
  • salle Petit ou salle du Chaos
  • Belzébuth
  • Salles rouges
  • Langue de dragon
  • Buffet d’orgues
  • Orgnac II
  • Orgnac III qui a été occupé par les homos sapiens (Homo Heidelbergensis)
  • Orgnac IV.

Lors de votre visite vous trouverez des salles et des concrétions qui vous plongeront en plein cœur de la préhistoire.

Activités à proximité du site

Et si vous vous demandez que faire en Ardèche, vous serez séduit par les nombreuses activités que cette destination vous propose. Vous pouvez y faire des randonnées pédestres sur des circuits qui offrent découvertes et plaisirs. VTT, cyclisme, cyclo-tourisme, canyoning, canoë-kayak, l’escalade via ferrata ou via corda… sont au choix. Aimez-vous l’équitation, la pêche, le spéléo, le mini-golf, le parapente ? Vous serez servi. En famille, vous pouvez aussi aller à la découverte des parcs de loisirs et animaliers, des cinémas…

Conclusion

Le département de l’Ardèche, réputé pour ses atouts touristiques et naturels d’exception, est la destination idéale pour se ressourcer et en savoir plus sur le passé lointain de l’homme. La visite de cette grotte préhistorique qu’est l’Aven d’Orgnac vous laissera un merveilleux souvenir.

Le Safari de Peaugres vous immerge dans l’univers des animaux

Par

Les animaux sauvages sont toujours sources de contemplation et de fascination. Ils apportent un véritable régal aux yeux et à l’esprit. Mais s’aventurer en forêt n’est pas une bonne option car bien trop risqué. Alors, où en observer quand on réside en plein centre urbain? Rien de mieux qu’un parc zoologique regorgeant d’une diversité faunistique. Le Safari de Peaugres vous invite à découvrir les animaux qu’il abrite. Avec cet article, mettez un pied dans l’univers des habitants du zoo de Peaugres avant l’immersion proprement dite lors de la visite.

Cadre géographique du Safari de Peaugres

Le Safari de Peaugres est un parc animalier situé dans la commune de Peaugres tout près d’Annonay, dans le département de l’Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il couvre une superficie de 80 hectares et sert de cadre de vie pour des centaines d’animaux de 127 espèces. C’est un parc qui a des faits historiques son actif, notamment la première naissance d’orang-outan de Sumatra, en1994 et l’année qui a suivie, la naissance de sept guépards. En 2012, il a connu la naissance d’un girafon et d’un rhinocéros blanc. Le Safari de Peaugres, c’est également un véritable espace de divertissement, de conservation des espèces menacées et de recherche scientifique.

Que découvrir au Safari de Peaugres ?

Ce Zoo de Peaugres compte une très large diversité d’espèces animalières. On peut facilement y rencontrer des éléphants, des hippopotames, des loutres, des pandas roux… Les animaux à crocs et griffes ont aussi leur place dans l’environnement. Ainsi on y retrouve des lions d’Afrique, hyènes tachetées, tigres de Sibérie, loups d’Europe, lynx, guépards et autres espèces menacées d’extinction. Le zoo dispose également d’une serre où des reptiles se côtoient ; des espèces de serpents, notamment des anacondas, crotales, crocodiles, tortues, insectes et lézards de tous genres.  On peut les voir à travers un grillage ou une vitre ou encore en situation réelle.

Le Safari comprend un parc à pied et un parc à voiture. Le premier permet la découverte des espèces présentes dans les enclos et le second, des espèces en liberté. Il comprend aussi un magnifique vivarium où plusieurs espèces sont rassemblées dans un environnement presque identique à leur milieu naturel. Il dispose également d’un espace aquatique qui laisse découvrir des animaux rares notamment les otaries de Californie, les manchots du Cap, les tortues de Floride…

Informations utiles

Les horaires d’ouverture du Safari de Peaugres sont le plus souvent à partir de 9 h. Le plus d’affluence sur le site se constate entre 10 et 11 h, voire 12 h. Ouvert 10 heures par jour, il invite à la découverte.